Oméga 3-6-9

Les oméga-3, 6 et 9 sont des nutriments qui appartiennent à la catégorie des lipides. Ce sont des matières grasses indispensables au bon fonctionnement du corps humain. Les Oméga sont importants pour s’assurer du bon fonctionnement du système nerveux, mais également dans la construction musculaire.

Omega 3, 6 et 9, quelles différences ?

Les lipides ont parfois mauvaise réputation, car ils sont caloriques et accusés de faire prendre du poids. Mais tous les lipides et toutes les sources d’acides gras ne se valent pas. Les acides gras trans sont à éviter, car il s’agit d’une source de lipides néfastes pour la santé. Ce type d’acide gras peut causer des inflammations et des maladies chroniques. À l’inverse, les Oméga sont une source de lipide à ne pas négliger. Ces acides gras sont classés en 3 catégories : les oméga 3, 6 et 9. Chaque catégorie possède ses propres bienfaits pour la santé, toutefois, un déséquilibre entre ces 3 familles d’acides gras peut être mauvais pour la santé, d'où l'importance de veiller à un apport équilibré entre ces 3 types d’oméga.

Les oméga 3

Les omega 3 ne peuvent être fabriqués par le corps, ils sont une combinaison de 3 acides gras : l’EPA (Acide Eicosapentaénoïque) qui favorise l’équilibre mental et lutte contre les inflammations. Le DHA (Acide Docosahexaénoïque) qui joue un rôle dans le développement du cerveau et l’ALA (Acide Alpha Linoléique) qui apporte de l'énergie à l’organisme. Les Oméga-3 sont une source de lipide indispensable au bon fonctionnement du corps humain. On les retrouve essentiellement dans certaines graines comme les noix, les graines de chia et le lin, mais aussi dans les poissons gras. Les bienfaits des Oméga-3 sont nombreux : ils protègent le corps des maladies auto-immunes et des allergies, protègent le cœur et le cerveau, limitent les inflammations et renforcent le système articulaire.


Les oméga 6

Les omega 6 sont des acides gras polyinsaturés, formés par une combinaison de 6 acides gras. Sa composition contient essentiellement des acides linoléiques, les oméga-6 servent essentiellement à apporter de l'énergie au corps humain et à renforcer son système immunitaire. Attention toutefois car une trop grande quantité peut provoquer l’effet inverse et entraîner des inflammations et maladies chroniques. Les Oméga-6 sont retrouvés dans les noix, les graines et huiles végétales. Consommés dans de bonnes proportions, ses avantages sont nombreux : il réduit les inflammations, les symptômes de certaines maladies chroniques et peut aider à la perte de poids grâce au CLA (acide linoléique conjugué) qui le compose.


Les Oméga 9

Les omega 9 sont des acides gras mono-insaturés formés d’une combinaison de 9 atomes. Présents naturellement dans le corps en grande quantité, ils ne sont pas considérés comme acides gras essentiels. Néanmoins, sa supplémentation permet d’apporter de nombreux bénéfices : les oméga-9 réduisent les inflammations, le mauvais cholestérol et améliore la sensibilité à l’insuline. On retrouve les oméga-9 dans les huiles végétales et les noix.

Pourquoi prendre des oméga 3 en musculation ?

Pour optimiser la prise de masse musculaire, augmenter ses capacités physiques et améliorer sa récupération, un bon apport d'Oméga-3 est indispensable pour les pratiquants de musculation :

Les oméga 3 joue le rôle de brûle graisse

Les oméga 3 fournissent au corps humain des acides gras essentiels. Contrairement aux idées reçues, les oméga-3 ne se transforment pas en graisse, au contraire, ils améliorent la sensibilité à l’insuline ce qui participe à la perte de poids. Plus la sensibilité à l’insuline est élevée, plus la perte de gras sera favorisée. Les oméga-3 peuvent être une aide pour les personnes ayant du mal à perdre du tissu adipeux, car ils augmentent la capacité du corps à utiliser les graisses pour les transformer en énergie, ce qui évite le catabolisme.



Les oméga 3 améliore la synthèse protidique

Une recherche a démontré qu’une prise de 4 grammes d'oméga-3 par jour participait à l’augmentation de la synthèse protidique et favorise la croissance de la masse musculaire. Ce sont l’EPA et le DHA, présents de les oméga-3 qui sont responsables de cet effet.



Les oméga 3 aide à réduire l’inflammation

En musculation, le risque de surentraînement est réel et l’inflammation est néfaste pour le corps humain. Elle peut déclencher des micro-traumatismes et favoriser l’apparition de lésions musculaires, tendinites et maladies chroniques, mais également favoriser l’apparition de l’obésité. L’Omega-3 est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, favorables pour les sportifs afin de réduire les inflammations musculaires responsables des courbatures et douleurs post-effort, mais également prendre soin des articulations, notamment le cartilage et les tendons.



Améliore la tension artérielle

Les oméga-3 participent à la diminution de la pression artérielle. Il a déjà été démontré qu’une tension basse permettait d’obtenir de meilleures performances, cela permet d’aller plus loin dans ses séries et donc d’optimiser le gain de la masse musculaire. Le cœur est un organe à ne pas sous-estimer dans la pratique de la musculation, il est la base de toute performance.

Quand prendre les oméga 3 en musculation ?

Pour une absorption optimale, il est recommandé de prendre ses gélules d’Oméga-3 ou d’oméga 3-6-9 durant les repas. Cela permet de répartir la prise sur la journée pour en tirer profit au maximum.

Les compléments alimentaires à base d’Oméga-3 sont généralement proposés sous forme de gélule ou d’huile, il est recommandé de consommer 2 à 4 g d'Oméga-3 par jour pour un apport optimal.

N’hésitez pas à consulter la notice incluse sur votre produit afin de prendre connaissance des instructions de consommation.